Quelles sont les qualités d’un bon traducteur ?

Le traducteur est quelqu’un qui travaille dans l’ombre. Il permet à ses clients de passer leur message dans d’autres langues. Quand vous voulez traduire un document et vous n’êtes pas du domaine, vous devez forcément faire appel à un traducteur. Il est capital pour les entreprises internationales. Mais est-ce que son travail ressort de la perfection ?

Avoir des compétences linguistiques doublement confirmées

Avant de traduire un texte ou un document, le traducteur doit maîtriser profondément aux moins deux langues. La langue dans laquelle le document ou le texte est écrit et la langue dans laquelle il veut être traduit. La langue parlée seul ne suffit pas pour effectuer une traduction de qualité comme la société de traduction vous l’explique. Parce que avant de traduire un texte, vous devez la comprendre, vous mettre dans la posture de celui qui l'a écrit pour avoir le même ton que lui. Sinon, en voulant faire une traduction mot par mot, vous risquez de perdre la logique du texte.

La ponctualité et la discrétion

Un bon traducteur doit avoir en lui ses deux valeurs qui sont importantes dans son domaine vu qu’il travaille avec des personnes de la haute société. Par exemple, un chef d’entreprise qui vous demande de traduire un document qui parfois peut être destiné à un nouveau partenaire d’affaire doit respecter la ponctualité. Ainsi, le traducteur a l’obligation de livrer le document dans un bref délai pour permettre au chef d’être au point.

De l’expérience à l’expertise

Le traducteur a le devoir d’avoir une culture générale bien avancée afin de pouvoir tenir devant les différents environnements linguistique qu’il va rencontrer. Les recherches et la curiosité intellectuelle pousseront à avoir de l’expertise dans son domaine. Il n’y a rien de spécial pour connaître le niveau d’expertise d’un traducteur. Comme vous le savez tous quelqu’un qui a cinq ans d’expérience dans un domaine aura plus d’expertise que celui qui vient de commencer.