En tant qu'étrangers en France : quels sont vos droits et leurs limites ?

Chaque pays jouissant d'une indépendance a le droit de voter des lois et de les faire appliquer selon son bon vouloir. Ceci est généralisé dans tous les domaines et s'applique à tout le monde notamment les étrangers. Dans la suite de notre rédaction, nous allons nous intéresser de plus près aux droits dont jouissent les étrangers en France.

Le droit du travail

Dit ainsi, cela pourrait prêter à confusion, mais sachez qu'il s'agit simplement du droit qu'à un étranger en France d'exercer une activité professionnelle. C'est un droit prévu par les lois françaises et qui est aussi bien valable pour les Français que pour les étrangers. En lisant cet article, vous comprendrez beaucoup mieux les droits accordés aux étrangers en France. En effet, lorsque vous êtes un étranger en France, vous avez la possibilité d'exercer une activité professionnelle de votre choix. Mais cela se fait dans le strict respect des règles prévues par la législation à propos du travail en France. Par exemple, les étrangers n'ont pas le droit de travailler dans la fonction publique au même titre que les Français. C'est une limite du droit qui est tout à fait compréhensible d'ailleurs, mais s'il faut reconnaître qu'il y a des exceptions. Un étranger en France peut bel et bien travailler dans la fonction publique, mais à des conditions prévues par la loi. En dehors de la fonction publique, un étranger en France à la possibilité d'exercer dans le privé ou à son propre compte sans la moindre difficulté.

Le droit de vote

C'est un droit dont ne bénéficient absolument pas les étrangers en France et qui est réservé aux Français à quelques exceptions. En effet, en France, le droit de vote vous permet de vous exprimer dans les urnes par rapport à une décision donnée. Ce droit étant interdit aux étrangers est tout de même accordé à ceux qui sont d'origine européenne.